GAFA, fin du règne ?

Nous vous dévoilons un extrait de l’étude du cabinet OC&C réalisée par Jean-Paul CRENN, expert en e-commerce et transformation digitale, à propos d’un décrantage de l’appréciation des français envers 2 marques de distribution : Amazon et Apple. Une réaction prédite par l’expert.

“Depuis 10 ans les principales controverses concernant les GAFA étaient de savoir laquelle allait avoir la plus forte valorisation ou laquelle était la plus “cool”. Ces plateformes destituaient les autocrates, ne voyaient la mort que comme un autre bug à éliminer et allaient faire marcher un homme sur Mars. Mais le vent tourne pour ces plateformes et ce n’est pas trop tôt. Le point d’inflexion a été la révélation selon laquelle Mark Zuckerberg était devenu, sans le vouloir, sans le savoir, l’intercesseur de Vladimir Putin dans les élections présidentielles américaines. Mais Facebook n’est pas la seule plateforme pour laquelle le voile de la communication angélique se déchire sous la pression des conséquences de ses actions.

 

Google, Apple et Amazon sont dans la même situation. Tout comme la révolution culturelle maoïste a dû reconnaître la réalité de ses actions au travers du procès de la « bande des 4 », les GAFA vont devoir commencer à rendre des comptes et à changer leurs comportements pour survivre. Car il va bien falloir qu’elles finissent par répondre aux mêmes normes et aux mêmes contraintes que les autres entreprises. Et il ne s’agit pas que d’évasions fiscales sous couvert d’optimisation. Et ce ne sera pas trop tôt.”

 

Cette récente analyse d’OC&C tend à montrer que non seulement le législateur européen se met à montrer les dents (cf amendes Google, Facebook, mise en œuvre du RGPD en mai 2018) mais également que le consommateur-citoyen commence à déchirer le voile sur les conséquences des actions des GAFA.”

Vos commentaires

laissez le premier commentaire sur cet article

Laissez vos commentaires

* champs requis

+ d'articles