Le robot éducatif Made In France Winky arrive à Noël !

Winky est un petit robot éducatif destiné aux enfants de 5 à 12 ans. Développé avec l'école Polytechnique et fabriqué en France, il développe les fonctions exécutives, l’habileté cognitive et les capacités cognitives des enfants.

Avec sa vocation d’accompagner les enfants dans leur apprentissage, Winky est un vrai compagnon d'apprentissage, puisqu'il développe notamment les fonctions exécutives, l’habileté cognitive et les capacités cognitives des enfants.

 

La genèse du projet

Winky, c’est avant tout un constat : la programmation et la robotique vont bouleverser le quotidien de nos enfants, et il faut préparer la nouvelle génération au monde de demain. Les premiers sujets choisis par Mainbot sont la programmation et la robotique grâce à des jeux collaboratifs et ludiques. 

 

Meilleure campagne Tech et plus de 2500 retours positifs

Winky a reçu le plus gros financement de l’histoire d’Ulule en 9 ans d’existence, dans la catégorie “produit technologique”. Il a fait une collecte record de près de 240 000 € avec plus de 1 300 commandes et 2500 commentaires positifs en seulement 30 jours. “ La réussite du crowdfunding nous a permis d’acquérir une belle visibilité en France et plus spécialement avec le partenariat Fnac qui s’engage à faire de Winky l’un de ses produits phares pour Noël, destinés au grand public dès la rentrée 2019. Nous sommes assez serein pour 2019. ” explique Boris Kesler, fondateur de Mainbot.

 

Winky, le véritable compagnon d’apprentissage

Le but du robot est d'initier les enfants à la robotique, la programmation et l'intelligence artificielle. Winky et son application le Winkylab proposent une trentaine de mini-jeux adaptés. Le but du robot et de son application sont de programmer des mini-jeux pour ensuite y jouer en famille ou avec ses amis. Près de 30 mini-jeux, appelés les défis, seront fournis avec le robot lors de sa commercialisation, en décembre 2019. 60 nouveaux mini-jeux sont déjà prévus pour 2020. Mainbot va dévoiler en 2020 de nouvelles applications éducatives portant sur des contenus STIM (science, technologie, ingénierie et mathématiques), très attendus par les familles.

 

Le Winkylab, le laboratoire à défis de Winky

A travers les défis, et grâce à Winky, l’enfant découvre la musique, la danse, ou encore les activités physiques. Il revisite des jeux classiques, apprend à évaluer les distances, le temps, à classer, à trouver les différences, à être le plus rapide... développant ses fonctions exécutives, ses capacités et ses habiletés cognitives. 2 niveaux de programmation différents, et un tutoriel didactique, permettent une prise en main facile et adaptée à chaque enfant :

  • Le mode débutant, dédié aux 5 / 7 ans, guide l’enfant dans la réalisation de son défi
  • Le mode initié, pour les 8 / 12 ans, permet aux enfants d’acquérir de l’autonomie dans leur programmation.

 

Le Winkypedia, l’encyclopedie de Winky

Rédigé par des spécialistes de l’enfance et de la littérature jeunesse, le Winkypedia vulgarise les termes essentiels liés aux nouvelles technologies. Les enfants découvrent les termes liés à la robotique et à la programmation à travers des définitions adaptées à leur âge. Ils découvrent également l’univers Winky. Dans un monde futuriste, des animaux robots ont aidé les humains à affronter les menaces climatiques et écologiques. Winky est le protecteur de cette nouvelle espèce en voie d’apparition.

 

Winky, le premier robot éducatif Made in France ! 

Soutenu depuis le début par de nombreuses institutions françaises, Mainot est très fier de pouvoir présenter un Winky "Made in France" , gage de qualité mondialement reconnu. Le robot a été conçu et designé en France, entre Paris et Lyon . Il est, depuis juillet 2019, industrialisé à Annemasse en Haute Savoie par l’industriel ADTP. 

Les étapes de fabrication sont les suivantes : 

  • Design : à Lyon
  • Développement : à Paris
  • Conception industrielle avec Inventhys à Annecy, et Tohtem à Cergy
  • Industrialisation : France. 

Vos commentaires

laissez le premier commentaire sur cet article

Laissez vos commentaires

* champs requis

+ d'articles