Un bilan positif pour la 7ème édition du MIF

La 7ème édition de MIF Expo, le Salon du Made in France, s’est achevée le lundi 12 novembre, après 3 jours d’exposition qui a montré la vitalité, la richesse, la créativité du made in France. Le salon a accueilli 69 000 visiteurs, 500 entreprises, des chiffres qui ne cessent d’augmenter année après année et qui confirment l’enthousiasme, et l'engouement des consommateurs pour les produits fabriqués sur le territoire.

Les bonnes nouvelles

Alors que toutes les récentes et nombreuses études confirment l’importance de plus en plus grande que le consommateur attache au made in France, les chiffres confirment cela : pour 63% des entreprises interrogées la fabrication française est bien un argument essentiel et décisif dans l’acte de vente (enquête MifExpo/Tudigo les entreprises et le made in France nov 2018).

Et quand on sait qu’un produit fabriqué en France crée entre 2 et 3 fois plus d’emplois qu’un produit concurrent importé, on ne peut être qu’enthousiaste devant ces résultats. De plus, le french bashing est sans doute derrière nous. Pour preuve, la fréquentation du salon est passé de 15 000 visiteurs en 2012 à 69 000 en 2018 et de 70 exposants à 500 en 2018. Tous les secteurs d’activité sont concernés par cette croissance.

Les nouveaux venus

Pour la première fois, le salon a accueilli Nissan, alors qu’ils n’étaient pas présents au Mondial de l’auto, ou « Petit Meunier » qui a développé en partenariat avec le centre du sommeil des oreillers géants. A observer dans les allées, tous ces visiteurs encombrés d’oreillers géants, leur couvrant parfois le visage, on ne doute pas de leur grand succès.

Dans un autre genre, « Ultima » l’alimentation pour animaux à base d’ingrédients naturels ou Sensee, les lunettes les moins chères du marché et pourtant fabriqués dans les règles de l’art à Oyonnax, ou encore la célèbre marque de soins pour bébés Mustela nous montrent la diversité des produits made in France.

Une région à l’honneur : Auvergne Rhône Alpes

Avec 80 exposants sur son immense pavillon de 600 m2, la Région Auvergne-Rhône-Alpes était à l’honneur. Une vitrine pour « La région du goût », créée en 2017, qui référence déjà 2 300 produits. Et une belle exposition pour des entreprises centenaires comme Piganiol, la célèbre marque de parapluie de luxe, mais aussi pour les étoles d’ « Après la Mousson » sublime mélange de matière et de couleur imaginé par une créatrice qui a travaillé avec les plus grandes maisons de coutures.

Ces jeunes qui croient au made in France

Les jeunes entrepreneurs ont fait sensation sur cette 7ème édition de MIF Expo. Ces startups, accueillies en nombre cette année encore, ont proposé des produits innovants ou plus traditionnels. Nous pouvions y rencontrer Bob, le lave-vaisselle, le plus petit au monde, écologique de surcroît, qui ne nécessite pas d’arrivée d’eau et se pose sur un évier.

Ou encore les carrés futés, légumes sous forme de tablettes de chocolat, pour motiver nos enfants à manger des légumes. Pour les plus créatifs, les luminaires DOD qui se composent de 3 à 12 faces pour former un écrin à sculpter. Et pour se protéger de la pollution, garder son souffle et sa santé au guidon, les masques anti-pollution « R Pur » offrent la meilleure filtration au monde. Des maillots de bain anti UV conçus par Virginie Fleuriel étaient également présentés.

Un grand bravo aux exposants qui font preuves d’initiatives pour le développement durable :

Réduction des déchets, actions éco-responsables, produits recyclés et recyclables tels sont les gestes remarqués des marques telles Lamazuna et ses cosmétiques bios, végans et zéro déchet, Fantome et ses sacs en chambre à air recyclée, Archiduchesse qui a lancé sur le salon une récolte de chaussettes orphelines au profit d'associations humanitaires.

Le made in France, c’est l’affaire de tous

La preuve, la présence de Sébastien Chabal sur le stand « Gand de grand-mères » ou celle d’Orelsan, venu soutenir sa région d‘origine, la Normandie, sur le stand « Saint-James ». Le made in France est l’affaire de tous, qu’ils soient visiteurs, mais aussi exposants, des personnalités ont choisi ce salon pour lancer leur marque, Arnaud Montebourg avec Bleu Blanc Ruche son miel de repeuplement 100% Origine France Garantie, respectueux des abeilles, des apiculteurs et des consommateurs ou encore Chloé Mortaud, Miss France 2009, venue promouvoir Mademoiselle Provence, une gamme de soins naturels, 100% made in Provence.

Le made in France s'exporte à Singapour

En attendant la prochaine édition du salon sur Paris en novembre 2019, MIF Expo réitère son expérience en Asie pour promouvoir les savoir-faire français à l’étranger. Le prochain rendez-vous est donc donné à Singapour où une vingtaine d’exposants seront réunis sous un pavillon dédié lors du salon NOOK ASIA qui se déroule du 9 au 12 mars 2019.

Vos commentaires

laissez le premier commentaire sur cet article

Laissez vos commentaires

* champs requis

+ d'articles