Grey Goose L’ Été Bleu

La marque créée il y a 20 ans, propose une vodka 100% française. Elle demeure leader sur le marché du super-premium en s’adressant à une clientèle d’adultes urbains. Pour cet été, Grey Goose a lancé l’Été bleu et se déplace dans les lieux immanquables durant la saison. Retrouvez ci-dessous les photos de l'évènement au Perchoir Marais.

En amont du lancement officiel de l’été bleu, Grey Goose a elle aussi défilé sur le tapis rouge de Cannes, en passant par les lieux de référence de la Croisette, la Terrasse Versini du Five Seas Hotel, la Suite Chopard au dernier étage de l’hôtel Martinez et le Schweppes Club dans le Palais des Festivals. Pour l’occasion, Grey Goose a proposé des dégustations de cocktail signatures.

Mais la marque s’est également rendue au Perchoir Marais durant la même période (fin mai) afin de proposer une co-création artistique et gastronomique avec le bartender Frantz Heitz de Robert et le chef Sébastien Misseri.

 

Les voyages s’enchaineront durant tout l’été pour Grey Goose afin de promouvoir la vodka 100% Francaise, dans l'hexagone comme à l’étranger, en associant notamment les bartenders/chefs de chacun des pays représentés càd le Royaume-Uni, l’Espagne, l’Italie, l’Allemagne et la Russie.

 

A noter que pour le lancement de son concept, la marque propose une bouteille en édition limitée qui joue avec les codes de la marque : rayures blanches et biensûr l’incontournable oie, emblème de la vodka super-premium. Celle-ci est disponible à un prix environnant les 40€.

 

Rappelons que la marque super-premium est également disponible dans certaines GMS.

 

En bref...

L’histoire de Grey Goose


La marque créée en 1997 par Sidney Frank et François Thibault propose une vodka unique, composée à 100% de produits français. Du blé tendre d’hiver cultivé en Picardie, de l’eau de Source de Gensac-la-Pallue, filtrée à travers les calcaires de Grande-Champagne.

 

« Grey Goose n’est pas une vodka de hasard mais de décision » François Thibault, co-créateur de Grey Goose

Vos commentaires

laissez le premier commentaire sur cet article

Laissez vos commentaires

* champs requis

+ d'articles